Boutiques GALOPINS Chaussures et Vêtements Enfants à Alès
accueil  l'info du mois   partenaires    le massage   le pied    info route     quelle est sa pointure    quel sport à quel âge    trucs et astuces
Petit mémento sur le pied et la voûte plantaire : 

              

  Le pied

    Entre 9 mois à 24 mois le pied grandit rapidement (± 25 mm); contrôler la pointure tous les 2 mois ½ permet de suivre sa croissance et d’adapter la chaussure. Par la suite jusqu’à 5 ans le pied grandit de 1 cm par an environ.

    Toutes ces précautions éviterons dès le plus jeune âge les problèmes dus au port de chaussures inadaptées. Ce que de nombreux parents ignorent et nous insistons là dessus : une chaussure trop petite n'est pas systématiquement douloureuse pour l' enfant en effet la couche adipeuse qui englobe encore son pied inhibe sa sensibilité à la douleur et la pression peut ainsi causer une déformation indolore du pied car le pied d'un enfant s'ossifie relativement tard vers l'âge de 6 ans environ, d'ailleurs, pendant le plus jeune âge, il est excellent de marcher souvent pieds nus. Comme cela n'est pas toujours possible, nos fabricants tiennent compte de cette exigence et  réalisent des formes et des montages qui laissent "une liberté de mouvement optimale" aux pieds des enfants.

      Le pied est un merveilleux dispositif  biologique qui offre stabilité et équilibre à l’ensemble du corps et qui permet d’exécuter une infinité de mouvements comme marcher,courir, sauter. Cet extraordinaire contrôle est rendu possible par les nombreuses terminaisons nerveuses qui déterminent aussi bien la sensibilité  superficielle ( tactile, thermique) que  profonde  qui permet d’analyser les informations nécessaires à la marche ( équilibre, gestion  musculaire ). La sensibilité profonde se développe entre 9 et 12 mois. C'est à partir de ce moment là que bébé commence son apprentissage de la marche . Du point de vue structurel le pied doit avoir un appui plantaire capable de répartir le poids du corps de façon homogène. Grâce aux multiples épaisseurs et matériaux de différentes densité les semelles intérieures des chaussures aident le pied à retrouver ses appuis naturels sans le contraindre d’aucune façon.
    Certains muscles du pied ont des fonctions spécifiques et insoupçonnées comme par exemple la « semelle veineuse de Lejars » : c’est une rangée de muscles située au-dessus la voûte plantaire, qui à la manière d'une pompe fait remonter le sang vers cœur; une autre caractéristique l'échange thermique:c'est par le pied que s'effectue 30 % de la transpiration de notre corps ....
Le pied est un merveilleux dispositif  biologique qui offre stabilité et équilibre à l’ensemble du corps et qui permet d’exécuter une infinité de mouvements comme marcher,courir, sauter. Cet extraordinaire contrôle est rendu possible par les nombreuses terminaisons nerveuses qui déterminent aussi bien la sensibilité  superficielle ( tactile, thermique) que  profonde  qui permet d’analyser les informations nécessaires à la marche ( équilibre, gestion  musculaire ).
La sensibilité profonde se développe entre 9 et 12 mois. C'est à partir de ce moment là que bébé commence son apprentissage de la marche . Du point de vue structurel le pied doit avoir un appui plantaire capable de répartir le poids du corps de façon homogène. Grâce aux multiples épaisseurs et matériaux de différentes densité les semelles intérieures des chaussures aident le pied à retrouver ses appuis naturels sans le contraindre d’aucune façon.
              
Nos habitudes actuelles nous ont "pour des effets de mode" amené à négliger cette partie du corps pourtant très
complexe : chaque pied contient à lui seul 26 os reliés entre eux par des articulations, renforcées par 128 ligaments, 
20 muscles et 7200 terminaisons nerveuses qui permettent aux pieds de s’adapter aux différentes aspérités du sol.
   

        
98% des enfants naissent avec des pieds sains , 60 % des adultes ont des problèmes de pieds
pour la plupart du temps dus au port de chaussures inadaptées.
        

                             
                                               
            
Le soutient de voûte plantaire :

    Attention aux idées reçues et des " j'ai toujours entendu dire que". Les techniques de fabrications des chaussures enfants ont évoluées depuis ces 40 dernières années et l'orthopédie aussi. C'est pourquoi sur les modèles de chaussures bébé il n'apparaît pas nécessaire de prévoir un soutient de voûte plantaire. A la naissance le pied du bébé, en apparence plat, possède en réalité un coussinet graisseux qui situé sous l'arche osseuse du pied, fait office de voûte plantaire naturelle.
A ce stade, rajouter un soutient artificiel ne se justifie pas médicalement et pourrait écraser cette arche. Ce serait en fait aller à l'encontre de la nature. Progressivement avec le développement, le renforcement des muscles et des tendons du pied, le coussinet de graisse disparaît . 
La cambrure apparaît à l'œil et c'est vers l'âge de quatre ans que cette métamorphose s' accomplie. Alors seulement, il est possible de s'apercevoir si l'enfant a le pied plat ; dans ce cas un traitement médical s'impose. La petite remontée latérale que l'on trouve sur la semelle intérieure s'appelle le "cambrion", son rôle est d'éviter tout risque d' affaissement du pied et veille au bon positionnement 
avant / arrière du pied à l'intérieur de la chaussure.


        

                              Alors ! Comment sont vos pieds....??

Égyptiens si le gros orteil est plus long que les autres doigts : 60%

Carrés quand les deux premiers doigts sont égaux : 25%

Grecs lorsque le deuxième orteil est le plus long : 15%


   Nous nous sommes
largement inspirés avec leur accord, de la documentation technique ASTER PRIVILÈGE et de nos lectures
  orthopédiques  pour réaliser cette page d' information sur le pied.

   Voici un site que nous vous conseillons : http://ufspp.org : union fédérale pour la santé du pied et de la podologie .

   Un autre site très intéressant, celui du Dr. Jean Claude de Mauroy de Polyclinique Orthopédique du Parc Lyon. 
   Ce site est plus axé sur les  problèmes de pieds et de marche : pieds plats, pieds creux, troubles rotationnels, pieds "en dedans"
   hyperlaxité, hypotonie, genu valgum, genu varum. http://www.demauroy.net/files_pdf/cours/ortho3.pdf